Newsletter n°1 • octobre 2014

Focus

ISPL : un outil stratégique pour l’indépendance des médecins

S’affranchir des tutelles, maîtriser les données de santé, être en mesure de construire un argumentaire conforté par des statistiques, tels étaient les objectifs que nous nous étions fixés en 2007, lorsque nous avons pris la décision (nous, médecins libéraux) de créer l’Institut Statistique des Professionnels de santé Libéraux (ISPL).

Dr Binon et Dr Boutin

Aujourd’hui, nous sommes à la tête d’un très bel outil industriel qui garantit une véritable indépendance de l’information en collectant des données livrées par la CNAMTS à l’ISPL. Ces données sont restituées de manière accessible pour tous sous forme de graphiques et de tableaux de bord, en fonction de variables que nous choisissons selon les études que nous souhaitons réaliser. Cet outil offre de plus une grande flexibilité et permet une réelle réactivité puisque en moins de 48 heures, nous pouvons disposer des informations recherchées.

Tout le monde comprendra l’importance de l’ISPL au moment où les complémentaires santé font leur entrée dans les négociations conventionnelles… d’autant que c’est un des très rares outils d’information existant sur les données de santé.

Cet outil stratégique pour notre Profession, nous devons en prendre soin et continuer à l’améliorer par des retours d’expériences afin qu’il atteigne sa plénitude. Les spécialistes en charge de son développement l’évaluent à 50 % de ses possibilités, la marge de progrès est donc importante.

Enfin, l’ISPL doit aussi et surtout être partagé par toutes les URPS-ML, or à ce jour seules 60 % d’entre elles en sont adhérentes alors que nous sommes tous concernés par la maîtrise des données de santé.

Cette newsletter a pour ambition de vous faire mieux connaître et apprécier ce très bel outil. N’hésitez pas à l’utiliser.

Jean-Pierre BINON, Président de l’ISPL
Philippe BOUTIN, Président de la CN URPS-Médecins Libéraux


Un outil très performant,
indispensable pour l’indépendance
de la médecine libérale


L’Institut Statistique des Professionnels de santé Libéraux existe depuis 2007 à l’initiative de la Conférence Nationale des Présidents d’URML (désormais Conférence Nationale des URPS-ML)

C’est une plate-forme de services en ligne, de gestion, de restitution et d’analyse des données de santé. Son objectif est de mettre à la disposition des médecins libéraux un système d’information indépendant leur permettant de maitriser leur information et de faire évoluer leur exercice et leurs pratiques.

Jackfrog – © Fotolia.com

L’ISPL, c’est l’indépendance des médecins !

L’ISPL travaille pour le compte des URPS-ML sur les données du SNIIR-AM (essentiellement). Par ailleurs, il existe de nombreuses interconnexions entre la CN URPS-ML et les syndicats représentatifs de la Profession, qui ont par exemple conduit l’ISPL à fournir à la CSMF une étude relative aux dépassements des spécialistes et une autre relative au tiers payant, ou bien au SML une analyse du poids des forfaits conventionnels sur les consultations et les visites des médecins généralistes.

Cette association, qui fédère à ce jour seize URPS-ML, traite essentiellement des données concernant la médecine de ville (libérale et ambulatoire) et pourrait, à terme, s’intéresser à l’interaction hôpital/ville.

Elle emploie 3 salariés : Michel PAOLI (médecin), Marc BAYOU (ingénieur) et Marjorie THOMAS (responsable administrative).

L’ISPL : la véritable boussole des URPS-ML…

L’enjeu de cette offre de services est de pouvoir exploiter les données issues des feuilles de soins produites par tous les praticiens de santé.

Il faut pour cela qu’il y ait derrière l’acte de soins, une prestation de l’Assurance Maladie. Si les feuilles de soins ne sont pas envoyées à l’Assurance Maladie par le patient, cela ne présente pas d’intérêt car elles ne seront pas « liquidées » en jargon médical.

Les URPS-ML ont donc reçu l’autorisation d’exploiter le système d’information SNIIR-AM de l’Assurance Maladie (Système National d’Informations Inter-Régimes de l’Assurance Maladie). Ce système a été créé en 1999 afin de regrouper tous les outils de l’Assurance Maladie (relatifs à tous les régimes pris en charge : régime général, régime agricole, régimes particuliers : banques, etc.).

Cette gigantesque base de données collecte toutes les prestations, publiques et privées, libérales ou non, et se révèle donc être une source inépuisable de données. Cela en fait la base de données la plus volumineuse au monde.

C’est aussi un fonds hyper sensible, avec des droits d’accès très stricts et hyper réglementés, calibrés, destinés à garantir (et c’est bien normal) une confidentialité des prestataires de soins et de leurs bénéficiaires. Les URPS-ML ont, de fait, des droits d’accès adaptés à leur statut. Par ailleurs, l’ISPL peut également extraire des données issues d’autres sources comme le PMSI, base propre aux hôpitaux privés et publics.

L’ISPL est un outil indispensable aux médecins libéraux, pour maitriser leurs données et leur information. C’est un enjeu stratégique.

Chefs de projet : Michel PAOLI et Marc BAYOU.

Le baromètre URPS-ML


Baromètre poitou-charentes

Ce baromètre répond à un objectif simple, qui est de proposer en ligne un tableau de bord simplifié à l’intention des élus ou des administratifs de chaque URPS-ML.
Cet outil regroupe un ensemble d’indicateurs simples concernant leur région, pouvant évoluer en fonction de variables choisies par l’utilisateur. Les données sont issues des agrégats mensuels extraits du SNIIR-AM, et livrées à l’ISPL par la CNAMTS. Le Baromètre est accessible via le web, au travers d’un simple navigateur et au moyen d’identifiants de connexion à l’ISPL.

Exemples d’études réalisées par l’ISPL

• Distribution des Médecins généralistes de secteur 2
par tranche de dépassement en quartiles
• Distribution des Médecins (MG et spécialistes) du Centre
par tranche de dépassement en quartiles
• Tableau de bord de l’activité de l’anatomie et cytologie pathologique
• Permanence des soins ambulatoire en Champagne-Ardenne -Coût pour les MG
• NGAP et CCAM de l’activité des Médecins Physiques et Réadaptateurs
• CCAM sur le mélanome en Franche-Comté
• Activité des Dermatologues – Poids des patients de plus de 80 ans en Lorraine vs France
• Oncologie radiothérapique – Activité NGAP et CCAM
• Activité des Psychiatres en Alsace
• Activité des Pédiatres et des MG en Alsace – Étude comparée
chez les patients de 0 à 16 ans
• Activité des Hépato-Gastroentérologues libéraux en France
• Activité des Gynécologues Médicaux libéraux et répartition des praticiens
par sexe et âge en France
• Dépassement des spécialistes en secteur 2 en Nord-Pas-de-Calais
• Évolution de l’offre et de la demande de soins en Haute-Normandie
• Activité des Infirmiers, Orthophonistes et Orthoptistes en Lorraine
• Poids des forfaits conventionnels sur les consultations et visites des MG
• Dépistage visuel, auditif, écho de hanche chez le nouveau-né
• Actes CCAM des MG MEP en France
• MG en PACA avec détail sur l’exercice particulier
• Consommation de soins en PACA – Ventilation selon statut CMU-C
• Poids du tiers payant par région, spécialité, actes
• Activité des Paramédicaux et Pharmacies d’officine en Lorraine
• MEP par secteur en PACA
• Démographie médicale à la Réunion – Médecins libéraux par sexe et TA
• Activité des Rhumatologues (NGAP et CCAM)
• Actes CCAM d’exploration urodynamique

Les 16 URPS-ML adhérentes


carte-adherents

• Alsace
• Auvergne
• Centre
• Champagne-Ardenne
• Franche-Comté
• Guadeloupe
• Guyane
• Haute-Normandie
• Languedoc-Roussillon
• Lorraine
• Nord-Pas-de-Calais
• PACA
• Pays-de-Loire
• Picardie
• Poitou-Charentes
• La Réunion

 

Calendrier ISPL


Agenda

 

Participation de l’ISPL à :

• Les rencontres de la Baule : les 11, 12 et 13 septembre 2014
• L’Université d’été de la CSMF, à Lille : les 19, 20 et 21 septembre 2014
• L’Université d’été du SML, à Marseille : le 19 et 20 septembre 2014